Normes Halal


Définitions de Halal, Haram et Mushbooh


Le Coran renferme de nombreuses règles visant le choix et la consommation d'aliments sains. En ce qui a trait au choix d'aliments et de boissons, l'islam établit trois directives fondamentales, à savoir :

  • Si Allah interdit la consommation d'un produit donnée
  • Si le produit a été fabriqué de façon '' Halal '' ou '' Haram ''
  • Si le produit est nocif ou non pour la santé.




Halal

Le terme coranique « halal » signifie « permis, autorisé, approuvé, sanctionné ou licite ». Allah, le Législateur suprême, autorise la consommation d'aliments et de boissons halal. Au Canada, l'approbation des produits conformes aux exigences en matière d'aliments Halal se fait , par le biais d'organismes de certification Halal tel que HMCA ( Halal Montreal Certification Authority)

Selon les exigences de l'islam, les animaux doivent être abattus convenablement pour que la viande soit jugée halal. La méthode d'abattage utilisée doit préserver la qualité de la viande et éviter toute contamination microbienne. Par exemple, un animal mort autrement que par l'abattage est généralement jugé malade. La plupart des maladies sont liées au sang des animaux; l'abattage est par conséquent obligatoire pour que l'on puisse s'assurer que l'animal est entièrement vidé de son sang, réduisant ainsi au minimum le risque d'infection microbienne. Cette exigence est conforme à la notion de propreté toujours mise en avant par l'islam.














Haram

Le terme coranique « haram » signifie « interdit, illicite ». Allah interdit formellement la consommation d'aliments et de boissons haram. Par conséquent, les musulmans ne sont pas autorisés à en consommer.

Tous les aliments sont jugés halal hormis ceux qui suivent :

  • Porcin/porc/chien et produits dérivés;
  • Alcool et substances intoxicantes;
  • Sang et produits sanguins;
  • Animaux carnivores, oiseaux de proie et animaux terrestres sans oreilles externes;
  • Amphibiens comme les grenouilles, les crocodiles et les tortues;
  • Animaux abattus de façon non adéquate ou morts avant l'abattage;
  • Aliments contaminés par l'un ou l'autre des produits susmentionnés (les ingrédients halal ne doivent pas être mélangés, ni même entrer en contact avec des produits haram comme des produits dérivés du porc ou du chien, et ce, pendant l'entreposage, le transport, la cuisson, le service, etc.);
  • Les aliments contenant des ingrédients tels la gélatine, les enzymes, les émulsifiants, etc. sont jugés « mushbooh » ou douteux.

Mushbooh

Le terme arabe « Mushbooh » signifie « suspect ». Les aliments ou les boissons dont le statut halal ou haram est inconnu sont jugés douteux. Tout musulman pratiquant évitera de consommer des produits douteux comme les stimulants, les dépresseurs, et les cigarettes


Directives pour l'abattage Halal

Pour obtenir un certificat d'abattage, on doit déposer une demande auprès de HMCA. Un comité d'inspection s'assurera que les critères suivants sont respectés :

  • Le centre d'abattage est sous l'étroite et constante surveillance d'un certificateur halal
  • les abatteurs sont des adultes musulmans pieux et sains d'esprit, qui comprennent parfaitement les principes et les conditions de l'abattage halal
  • les abatteurs de centres d'abattage à l'étranger sont des musulmans dûment autorisés, par la loi du pays où ils exercent leurs fonctions, à abattre des animaux conformément à la loi islamique
  • es animaux sont vivants et en santé au moment de l'abattage
  • les lieux, le matériel et l'équipement sont nettoyés conformément à la loi islamique
  • Les instruments utilisés pour l'abattage sont de bonne qualité et bien affûtés et ne doivent pas être fabriqués à base d'os, d'ongles ni de dents; les installations doivent être équipées d'un dispositif permettant de rincer le couteau après chaque abattage
  • Au moment de l'abattage, la trachée (voies respiratoires « halqum ») et l'oesophage (voie d'acheminement des aliments et de l'eau « mari ») doivent être sectionnés conformément à la loi de la Sharia; la phrase « Au nom d'Allah » (Bismillah) doit être prononcée pendant l'abattage de l'animal

  • Si le processus d'abattage comporte l'étourdissement de l'animal, les règles suivantes s'appliquent :

    1. (a) l'étourdissement rend l'animal inconscient temporairement
    2. (b) l'étourdisseur utilisé ne peut ni pénétrer ni fracturer le crâne de l'animal
    3. (c) l'étourdissement ne doit pas causer de dommage permanent au cerveau de l'animal ni entraîner sa mort ou un handicap physique.

  • L'animal doit être complètement mort avant qu'on ne procède au dépouillement
  • Des travailleurs musulmans doivent être présents au moment du retrait et de la séparation des organes des animaux abattus
  • la viande halal doit être conservée séparément de la viande non halal en tout temps, dans les centres d'abattage et pendant l'entreposage, l'emballage, le transport, l'importation et la vente.

HMCA délivre un certificat d'abattage Halal au requérant qu'il juge apte à abattre des animaux conformément à la loi de la Sharia. Le centre d'abattage ou l'importateur assume les dépenses liées à l'inspection du centre d'abattage par le comité d'inspection. Le comité d'inspection est habilité à inspecter en tout temps les centres d'abattage approuvés par HMCA. Ces derniers doivent fournir l'accès et les éléments requis pour une telle inspection.


Exportation de produits halal vers les pays musulmans

Toute personne souhaitant exporter de la viande vers un pays musulman doit se procurer un certificat d'abattage Halal auprès d'un organisme de certification halal dans sa région. Des agents autorisés du ministère de la Santé et du département de l'Agriculture du pays importateur examineront toute cargaison de viande halal importée afin de certifier qu'elle convient à la consommation humaine. Le comité d'inspection doit s'assurer que la viande provient uniquement de pays où les animaux sont exempts de maladies dangereuses et contagieuses, et où seuls des animaux locaux sont abattus.